15 juin 2014

1906 - Les commerces français ferment le dimanche

En France, un projet de loi sur les retraites ouvrières est approuvé en mars par la Chambre. Le Sénat, qui doit l'examiner à son tour, nomme une commission. Mais, avant même d'avoir lu le texte, la commission sénatoriale fait part de son hostilité. En effet, les sénateurs considèrent que, s'ils veulent continuer d'être payés, les vieux ouvriers n'ont qu'à continuer de travailler ! Le 10 septembre, le président Doumergue ordonne alors l'application de la loi du 13 juillet. Désormais, le dimanche devient légalement le jour de repos... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 juin 2014

1905 - La République française sépare l'église de l'état

Une loi prévoyant de séparer l'église et l'état français est mise en discussion en février. Son rapporteur, Aristide Briand, jeune avocat issu du radical socialisme, est à la tête d'un groupe  de jeunes élus qui  n'ont pas connu les affrontements de 1880 pendant lesquels l'église catholique a tenté de renverser la République. Briand tente de convaincre la chambre que la modération évitera au pays une nouvelle scission. Mais, début juillet, Emile Combes, président radical du Conseil, présente un projet de loi très hostile à... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 avril 2014

1901 - Le décès de la reine Victoria

Ses enfants, ses petits-enfants et ses vieux serviteurs se sont relayés pendant 5 jours. Durant tout ce temps, Victoria, reine d'Angleterre, est restée paralysée et incapable de prononcer le moindre mot. Puis elle s'est éteinte. Ainsi, en ce mois de janvier 1901, s'achève son long règne et Edouard VII devient donc roi d'Angleterre et empereur des Indes. Les messages de condoléances affluent de tous les pays amis, notamment de la France où la reine Victoria avait pris l'habitude de passer plusieurs semaines chaque année. Les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 février 2014

1910 - La révolution sociétale américaine

Au début du 20ème siècle, les villes américaines changent à grande vitesse quand les campagnes végètent. L'industrie a appris à produire massivement et pour moins cher : la vie de beaucoup d'américains en est changée. L'ampoule électrique évince la lampe à pétrole, le gaz remplace le charbon, la machine à coudre et le téléphone se démocratise. Les vêtements des femmes restent strictes mais révèlent les formes de leurs corps. Des spectateurs passionnés remplissent désormais les stades de base-ball ou de foot-ball. Les bals... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 janvier 2014

1901 - Pablo Ruiz Picasso, génie plus que précoce

Fils d'un professeur de dessin, Pablo Ruiz Picasso naît dans la ville espagnole de Malaga en 1882. Son père le laisse accéder à l'atelier et le jeune Pablo peint son premier tableau à l'âge de 7 ans. Il le nomme Le petit Picador jaune, le signe Ruiz-Picasso (et le garde avec lui jusqu'à sa mort). Il signe ensuite ses toiles P.R-Picasso jusqu'en 1901, année où, finalement, il décide de signer simplement Picasso. Picasso a 24 ans en 1905 quand il peint une série de toiles (où la couleur bleue est dominante). Elles deviennent chacune... [Lire la suite]
10 janvier 2014

1903 - Marie Curie, Henri Becquerel et Pierre Curie reçoivent le Prix Nobel de physique

Pendant que son époux Pierre publie les résultats de ses travaux sur les cristaux, Marie Curie décide de s'intéresser à la radioactivité de ces mêmes cristaux. S'appuyant sur les recherches effectuées par le physicien français Henri Becquerel, elle veut trouver un autre corps ayant la même propriété d'émettre des rayonnements radioactifs que l'uranium. En effet, Marie Curie trouve que la radioactivité de l'uranium est trop faible pour lui permettre de réaliser des expériences décisives. Elle cherche alors, mais sans le trouver, cet... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 janvier 2014

1904 - L'empire du Japon attaque l'empire russe

Sans aucune déclaration de guerre préalable, l'armée japonaise attaque la marine de guerre russe et lui inflige une cuisante défaite. Puis, les troupes japonaises débarquent à Genan, en Corée, et progressent vers le fleuve Yalou. Les russes adoptent alors une stratégie consistant à harceler les japonais et à les ralentir le plus possible. Le but est de gagner le temps nécessaire au renforcement du front qui protège la ligne de chemin de fer et la ville de Liao Yang. Sous le commandement du général Kouropatkine, 180000 soldats se... [Lire la suite]
05 janvier 2014

1903 - Paris-Madrid meurt quand naît le Tour de France

Fin mai, à Versailles, est donné le départ d'une course automobile qui doit relier Paris à Madrid. C'est une initiative du comte de Vogué, à qui l'Automobile Club de France apporte son aide. Plus de 100000 spectateurs assistent au démarrage des véhicules. Un premier drame a lieu à Ville-d'Avray où 2 cyclistes, renversés par des bolides, sont tués sur le coup. A Bordeaux, au soir de la première journée, le bilan est de 6 morts et 10 blessés parmi les spectateurs et les concurrents. Parmi eux, Marcel Renault, qui s'est tué en écrasant... [Lire la suite]
31 décembre 2013

1904 - Jean Jaurès échappe à la mort

A Paris, rue de Richelieu, le préfet de police Lépine loue le bel immeuble dont il est propriétaire aux socialistes "ministériels" de Jean Jaurès. C'est là que sera composé le journal l'Humanité, fondé le 5 mai de cette année. Le congrès de l'Internationale Socialiste se déroule 3 mois plus tard à Amsterdam. Les socialistes "guesdistes"  ont demandé l'exclusion de Jaurès et de ses partisans. August Bebel, député allemand du SPD, approuve la motion des socialistes "guesdistes" et condamne l'attitude politique de Jaurès et des... [Lire la suite]
29 décembre 2013

1903 - Agitation au Sénat et dans l'armée française

Plusieurs sénateurs veulent expliquer pourquoi ils vont voter contre la loi. Tour à tour donc, Gustave Denis, messieurs de Goulaine et de Lamazelle, les généraux de Saint-Germain, Billet et Mercier, prennent la parole. Ils disent tous combien ils sont hostiles à cette loi qu'ils considèrent comme étant nuisible à la France et, en outre, à son budget. Monsieur de Fressinet, président de la Commission de l'armée, prend ensuite la parole. Il annonce qu'il votera la loi, rappelle comment elle a été étudiée avec soin par la commission... [Lire la suite]