01 mars 2015

1940 - Witold Pilecki se fait volontairement interner à Auschwitz

Après quelques jours de combats, l'armée allemande occupe la Pologne. L'officier polonais Witold Pilecki participe aussitôt à l'organisation d'un réseau de résistance au nazisme qui prend le nom d'Armée Secrète Polonaise (ASP). Pilecki propose alors à ses supérieurs d'entrer dans le camp de concentration d'Auschwitz pour y recueillir des informations et y organiser un réseau de résistance. En septembre, il se fait volontairement arrêter sous une fausse identité. Après plusieurs jours de torture, les S.S. l'expédient dans le camp. ... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18 février 2015

1940 - Tony Vaccaro découvre la photographie au collège

Tony Vaccaro nait en 1922 aux USA. Devenu orphelin à 6 ans, il est ramené en Italie, pays d'origine de ses parents. Il y est confié à son oncle qui le maltraite jusqu'à ses 16 ans, âge où il est enrolé de force dans les milices fascistes de Mussolini. Un an plus tard, il parvient à s'embarquer pour les Etats-Unis et, ainsi, à fuir le fascisme italien. En 1940, un professeur du collège l'initie au développement de photographies... La photo est une révélation pour Vaccaro : pour quelques dollars, il s'achète un Argus C3 et commence à... [Lire la suite]
11 février 2015

1941 - L'extrême-droite bordelaise est aux commandes

Roger Cruse, issu d'une famille de négociants en vins, écrit en 1928 un livre nommé Hypertrophie de l'Etat. Dans cet ouvrage, il dit combien il déteste la démocratie et combien il lui préfère l'oligarchie, voire la monarchie. En 1940, il adhère évidemment à l'idéologie de Révolution Nationale. C'est pourquoi, en juillet 1941, le maréchal Pétain le nomme pour seconder Adrien Marquet, maire collaborationniste de Bordeaux. La nomination de Roger Cruse s'ajoute à celles d'autres notables, tous fidèles à la doctrine du gouvernement... [Lire la suite]
11 février 2015

1944 - De Gaulle veut le retour de l'ordre

La ville de Bordeaux a été libérée le 28 août et, à la mi-septembre, elle reçoit la visite du général de Gaulle. Devant une foule immense et ivre de joie, De Gaulle apparaît au balcon de la préfecture de la Gironde. A côté de lui s'affichent René Caillier (président du Comité de Libération de Bordeaux), Gaston Cusin (Commissaire de la République) et André Diethelm (Ministre de la Guerre). Un autre homme est également présent sur ce balcon : il se nomme Maurice Papon Hier secrétaire général de la préfecture de la Gironde du... [Lire la suite]
04 février 2015

1948 - Jean-Claude Killy reçoit sa première paire de skis

A 4 ans, le petit Jean-Claude s'amuse à monter sur le toit du châlet familial pour en dévaler la pente à skis, jusqu'à la route en contrebas. Son père décide donc, pour ses 5 ans, de lui offrir une paire de skis de compétition : des Dynamic K Junior. Le petit casse-cou choisit de les essayer sur un tremplin de saut et... les casse. Il sèche ses larmes et, à 6 ans, remporte sa première course scolaire... Sa voie est tracée : en 1960, à La Clusaz, Jean-Claude Killy devient Champion de France junior en slalom spécial, en slalom géant,... [Lire la suite]
03 février 2015

1944 - Découverte d'un four crématoire en plein Paris

Le 11 mars, les pompiers de Paris sont appelés par les habitants de la rue Le Sueur : depuis 3 jours, une épaisse et nauséabonde fumée noire sort de la cheminée de l'hôtel particulier du N°21. Les pompiers brisent une vitre, entre dans le bâtiment et découvrent alors que plusieurs cadavres brûlent dans 2 chaudières. De plus, dans la cave, des morceaux de corps humains ont été disposés dans une fosse et recouverts de chaux vive. Le propriétaire de cet hôtel, un certain docteur Marcel Petiot, demeure introuvable et ce n'est qu'à la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2015

1947 - 4000 blousons noirs ravagent une ville californienne

Pour rompre la monotonie de leur vie professionnelle, de jeunes américains se rassemblent au sein de clubs de motards. Dés le vendredi soir, ils enfilent leurs blousons de cuir noir, enfourchent leurs motos et se mettent à rouler droit devant eux, formant des meutes assourdissantes qui avalent les kilomètres. Le 4 juillet, plusieurs de ces clubs se sont réunis et quelques 4000 "anges de l'enfer" défilent ensemble sur le macadam. Le hasard les conduit dans la petite ville d'Hollister, en Californie. Cette arrivée massive de motards... [Lire la suite]
28 janvier 2015

1945 - Les résistants français créent la Sécurité Sociale

Pendant l'occupation allemande, le Conseil National de la Résistance (CNR) prépare clandestinement la création d'une assurance sociale. Ainsi, dés 1945, le CNR met rapidement en place la Sécurité Sociale. Il s'agit d'une assurance solidaire et publique qui permet à chaque français de faire face à ses dépenses de santé. Elle est financée par des cotisations, proportionnelles aux salaires, et n'est gérée que par des salariés. Mais, en 1947, le gouvernement du président socialiste Vincent Auriol fait voter la loi Morice, laquelle écorne... [Lire la suite]
24 janvier 2015

1940 - La Petite Gironde choisit son camp

Dés le 24 juin, premier jour de l'invasion de la France par l'armée allemande, Richard Chapon, directeur du quotidien La Petite Gironde, écrit qu'il faut "demander des comptes aux trublions criminels qui ont égaré les esprits et abâtardi la France". L'éditorial du 31 juillet appelle les lecteurs à se soumettre aux autorités d'occupation. L'auteur du billet y exprime également sa détestation des juifs. Le 28 mars 1942, la une de La Petite Gironde annonce que "le français éliminera le juif comme il aurait éliminé le nègre ou le... [Lire la suite]
20 janvier 2015

1940 - L'Allemagne nazie raffole du vin de Bordeaux

La société bordelaise de négoce de vins de Louis Eschenauer entretient depuis longtemps des liens commerciaux avec la maison Böhmers, de Brême, en Allemagne. Heinz Böhmers se rend souvent à Bordeaux où il achète les grands crus de Louis Eschenauer pour le compte de la société Henkel. En 1940, la société Henkel est reprise par Joachim von Ribbentrop, ministre des affaires étrangères de Hitler. Ribbentrop charge Heinz Böhmers de s'emparer des grands crus du bordelais. Le commandant Böhmers reprend alors contact avec Louis... [Lire la suite]