Il n'y a pas eu de coupe du monde de football en France depuis 1938. Pourtant, la qualification de l'équipe de France ayant été obtenue de justesse, très peu de français croient en leur équipe nationale. Pour l'heure, la presse française s'emploie, quant à elle, à traîner plus bas que terre Aimé Jacquet, le sélectionneur de l'équipe de France.

COUPE_99Pour les français, le  jeu élégant et efficace de l'équipe du Brésil (déjà multi-championne du monde) est le véritable centre d'intéret. Et puis, tout à coup, la réussite s'empare de l'équipe de France : "les bleus" enchaînent 3 victoires en 3 matchs. Les français et leurs médias prennent alors fait et cause pour les tricolores.

Le président Jacques Chirac (RPR) cohabite, dans les tribunes, aux côtés de Lionel Jospin (son premier ministre PS) pour soutenir "les Bleus" dans le math de quart de finale qui les oppose à l'Italie. Dominée pendant toute la partie, la France parvient à égaliser à la dernière minute avant de gagner, aux tirs au but, son ticket pour la demie-finale.

La Croatie s'incline devant la France par 2 à 1 ( 2 buts de Lilian Thuram). "Les Bleus" accèdent ainsi à la finale où ils affronteront l'invincible Brésil.

Le 12 juillet, tout le pays est derrière l'équipe de France... Et l'incroyable se produit ! Les tricolores battent le Brésil sur le score de 3 à 0 (2 buts de Zinédine Zidane et 1 de Bruno Petit).

A Paris, l'avenue des Champs Elysées est envahie par une foule en liesse qui célèbre l'équipe de France. Des centaines de milliers de personnes agitent une mer de drapeaux tricolores et glorifient la France "Black-Blanc-Beur", celle "des Bleus", celle qui est devenu championne du monde !