maison_en_boisAprès la seconde guerre mondiale, attirés par les emplois industriels, de nombreux autrichiens quittent leurs belles montagnes pour vivre en plaine.

Ils abandonnent donc les châlets traditionnels en bois et se logent dans de banales maisons, faites d'acier et de briques.

Au fin fond du land de Vararlberg, de jeunes architectes horrifiés décident d'intervenir.

Ils lancent le mouvement Baukünstler et utilisent l'immense savoir faire des artisans et charpentiers locaux.

Ils optent pour l'utilisation du bois qui, disponible sur place et en abondance, permet de réaliser des ossatures robustes.

Leurs premiers clients ont de petits budgets. Ils décident alors de réaliser des maisons simples mais innovantes. Leur devise devient "Penser pratique, faire économique".

Au cours des années 60, ils s'orientent vers des projets plus écologiques et fonctionnels, possèdant des formes simples et épurées. Le mouvement avant-gardiste des Baukünstler provoque rapidement l'hostilité de l'Ordre National des Architectes autrichiens. Il faudra attendre les années 80 pour que ces messieurs changent d'attitude.

Aujourd'hui, ce mouvement est présent dans toute l'Autriche ainsi que dans plusieurs pays d'Europe. Sa présence la plus spectaculaire se situe probablement en Hollande : le polder de Flevoland (territoire conquis sur la mer à la périphérie d'Amsterdam) se couvre peu à peu de milliers de maisons individuelles... Une grande partie d'entre elles sont conçues avec les idées héritées du mouvement Baukünstler ! Et oui !