Diplome_de_Fritz_HaberEn Allemagne, le chimiste Fritz Haber est considéré par ses confrères comme l'inventeur des gaz de combat (que l'armée de ce pays utilise dés 1914).

En 1918, il reçoit le prix Nobel de chimie qui le récompense pour ses travaux sur l'amoniaque.

Ils ont permis à la puissante industrie chimique allemande de fabriquer, outre les gaz, des engrais, des insecticides et des explosifs.

A l'aube de la seconde guerre mondiale, F. Haber (le "père de la guerre chimique") travaille sur l'acide cyanhydrique et met au point le célèbre Zyklon B.

D'abord utilisé comme insecticide pour protéger les céréales, il sert ensuite dans les chambres à gaz pour exterminer les juifs, les tziganes, les homosexuels et les opposants au régime nazi.


En 1933, Fritz Haber, qui est d'origine juive mais a embrassé la religion protestante 40 ans plus tôt, doit prendre la fuite pour ne pas être, lui aussi, déporté dans un camp et devenir à son tour victime de... sa propre invention. Il s'exile à Bâle, en Suisse, où il meurt l'année suivante.