Crumb__couverture_de_fanzineCette année-là, Robert Crumb a 12 ans. Il acquiert un ukulélé en plastique et découvre la musique. Une fois devenu adolescent, il décide de se désintoxiquer de la religion catholique. Il se met aussi à collectionner des disques 78 tours. Pour s'amuser, il fait une bande dessinée sur Fritz, le chat de la famille. En 1962, il a 19 ans et travaille comme coloriste pour Américan Greetings Corporation.

L'année suivante, il épouse Dana Morgan et ils partent vivre quelques années en Europe. De coloriste, il devient illustrateur et, en 1965, ses premiers dessins paraissent (mais dans Help, dont le directeur n'est autre que Harvey Kurtzman, lui-même). Il se met à prendre du LSD et dessine les personnages de Mr Natural, Mr Snoid, Mc Spade et Angelfood.

Deux ans plus tard, il fuit son épouse et part à San Francisco. Il y rencontre des hippies et découvre la presse underground. Il n'apprécie que modérément le Flower Power mais aime beaucoup la liberté de ton de leurs revues. Il participe à East Village Other, Underground Review et Bijou avant de lancer Zap avec d'autres dessinateurs. Ses dessins sont présents dans 40 comics.

En 1970, Ralph Bakshi lui achète les droits de Fritz the Cat pour en faire un dessin-animé.  Crumb est très déçu du résultat. Il forme ensuite Cheap Suit Serenaders, un groupe de musiciens amateurs, qu'il quitte 4 ans plus tard. Un juge, en 1976, décide que Mr Natural et Keep on Truckin' relèvent désormais du domaine public... Adieu les droits d'auteur !

Robert Crumb est alors pillé, plagié et couvert de dettes. Pour l'aider, un éditeur allemand publie ses carnets de croquis. Il se remarie (avec Aline Kominsky) et publie Dirty Laundry. En 1980, le documentaire "Confessions de Robert Crumb" passe sur la BBC. Crumb devient connu et reconnu. L'année suivante, avec d'autres carnets de croquis, il achète une maison et s'installe dans le sud de la France. En vieillissant, Crumb retourne vers la religion : en 2000, il travaille à une adaptation BD de La Genèse.