Joseph est un jeune homme de 18 ans dont la famille exerce, de père en fils, le métier de taillandier. Mais lui, il aime surtout bricoler des couteaux de poche. Dix-neuf ans plus tard, Joseph se prépare a reprendre les rênes de la fabrique familiale mais, en cette année 1909, le métier de taillandier tombe en désuétude. Il se souvient alors que, dans sa jeunesse, un des couteaux qu'il fabriquait artisanalement plaisait plus que les autres à son entourage...

Il décide alors de reconvertir l'entreprise familiale et d'y fabriquer ce modèle de couteau. Pour ce faire, Joseph Opinel dépose donc la marque Opinel. L'affaire démarre bien : Joseph a vu juste ! A la veille de la seconde guerre mondiale, la firme Opinel a déjà vendu 20 millions de couteaux en France. En 1955, une virole de sécurité est ajoutée sur ces couteaux à manche en bois qui se déclinent du N°2 (lame de 3,5 cm de long) au N°13 (lame de 22 cm).

OpinelDans les années 1980, la gamme des couteaux Opinel s'enrichit de nouveautés : manches éffilés et bois (parfois) teintés de couleurs vives. Mais le public reste fidèle au modèle originel et à sa lame acier carbone. A la fin du 20ème siècle, les couteaux Opinel sont présents dans 71 pays et la firme savoyarde de Saint-Jean de Maurienne peut s'énorgueillir d'en avoir fabriqué et vendu 280.000.000 d'exemplaires.

Au début du siècle suivant, l'entreprise est toujours familiale. Elle est dirigée par Maurice Opinel (petit-fils de Joseph) et par Denis Opinel (arrière-petit-fils de Joseph). Les couteaux sont toujours fabriqués en Savoie. Les 90 salariés produisent 3 millions de couteaux par an et le chiffre d'affaire annuel oscille autour de 12 millions d'€uros.