Pendant la prohibition, au USA, le dénommé Lucky Luciano se hisse petit à petit dans la hiérarchie de la mafia américaine. Il finit par seconder Guiseppe Masserio, alias "Joe le Patron", parrain de toute la mafia des USA. Luciano est domicilié, avec ses hommes, au Waldorf Astoria Hotel. Ils y "protègent" quelques mille prostituées, lesquelles sont également chargées de vendre de la drogue à leurs clients.

Chapelle_Palatine_de_PalermeL'opinion public, à l'est des USA (le territoire de Luciano), est ulcérée et finit par se dresser contre lui. En 1936, il est arrêté et condamné à perpétuité dans le pénitentier de Clinton.

En 1942, il recoit la visite de Moses Polakoff, avocat de la mafia... A la suite de cette visite, il est transféré dans le pénitentier de Great Meadows, nettement plus confortable.

Là, un officier de l'US Navy lui rend visite et lui parle alors du futur débarquement américain en Sicile.

La mafia sicilienne vient d'être malmenée pendant des années par Mussolini. L'armée américaine pense qu'avec le concours de  Lucky Luciano, elle pourrait en tirer parti...

Les USA débarquent donc en Sicile avec Luciano. Ce dernier contacte la mafia locale qui utilise alors sa force de persuasion pour démoraliser et faire déserter un grand nombre de soldats italiens.

Ainsi, les troupes US atteignent  Palerme (en 48 heures) sans trop de pertes. Par contre, si hier la police de Mussolini est parvenue à éradiquer la mafia de Sicile, l'armée américaine, en 1943, vient de lui redonner tout son pouvoir ! Pour ce qui concerne Luciano, il retourne en prison mais bénéficie d´une très généreuse remise de peine : il est libéré 3 ans plus tard et est expulsé... en Italie !