Depuis 1873 déja, une station météorologique est installée en haut du Pic du Midi...

En 1909, un télescope de 50 cm. de diamètre est monté dans l'observatoire qui a été construit au sommet. Il va permettre aux scientifiques de réaliser les toutes premières études de la planète Mars et, en 1910, de surveiller le passage de la comète de Halley. Des astronomes, dans les années 1930, y créent le coronographe grâce auquel ils observent et analysent notre soleil.

Premier_t_l_ph_rique_du_Pic_du_MidiUne ligne électrique (en 1949) est tirée jusqu'au sommet. Elle permet, quelques années plus tard, l'installation d'un téléphérique réservé aux scientifiques de l'observatoire. Les ingénieurs américains de la NASA y montent aussi, en 1963, et y scrutent méticuleusement la surface de la Lune avant de prendre la décision de lancer la première fusée de la mission Apollo.


En 1980, l'observatoire du Pic du Midi reçoit le TBL (télescope Bernard Lyot) qui mesure 2 mètres de diamètre et qui est le plus grand télescope de France. Le Narval s'y ajoutera ensuite. Avec lui, l'observation détaillée des étoiles magnétiques est devenu possible. Le téléphérique est désormais ouvert au public et l'observatoire accueille de nombreux touristes chaque été.