Mao Zedong, fils de paysan, déclare en 1927 : "Le pouvoir politique sort du canon des fusils". L'année suivante nait la République Soviétique du Jiangxi, en Chine du sud. Dés 1931, il se fait appeler "président". Après la "Longue marche" (en 1934 et 1935) et la guerre contre le Japon, il parvient à la tête du Parti Communiste Chinois en 1945 et dirige la Chine en 1949. Mao fait alors un discours sur la place Tien'anmen...

1949_Mao_et_Staline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chinois y scandent : "10.000 ans pour le président Mao !". Quand un mouvement d'opposition survient, c'est Deng Xiaoping qui est chargé de la répression. Mao, lui, met en place la politique du Grand bond en avant : elle provoque une famine qui dure 2 ans mais le Petit livre rouge, un guide de la pensée de Mao, est édité en 1964 et, après avoir nagé dans le fleuve Yangzi Jiang en crue en 1966, Mao devient un véritable dieu vivant pour les chinois.

L'année suivante, ils achètent 2 milliards de badges et arborent le portrait de Mao sur leur veste. Sur la place Tien'anmen trône un portrait géant qui rappelle à tous qu'il est le garant de la légitimité du Parti et de la continuité du marxisme à la chinoise. En 1969, la Révolution culturelle fait un million de morts. Le parti considère que c'est une douloureuse mais indispensable étape sur la route du socialisme.

Après 25 ans d'embargo et d'isolement, Mao choisit soudain de réintégrer l'ONU et reçoit Richard Nixon, le président des USA, en 1972. En 1989, un rassemblement demandant plus de démocratie a lieu sur la place Tien'anmen. Il est brutalement dispersé par l'armée chinoise... Laquelle est, à la fin du 20ème siècle, la 2ème puissance militaire du monde. Par ailleurs, la Chine est également devenue la 1ère réserve de change mondiale.