A la suite d'une altercation avec un turc qui avait refusé de le saluer, Mr Rostkowaki, consul de Russie en Macédoine, a été tué d'un coup de fusil par ce même turc. Peu après, sous les ordres du major Yankoff, 10000 bulgares et serbes prennent les armes. Aussitôt, les magasins ferment et les trains sont mis au repos.

1895-le sultan Abdul Hamid

Le gouvernement ottoman siège alors en urgence au palais de Yildiz où il tient un conseil de guerre.

Le commandement des troupes turques stationnées en Macédoine devrait être confié à Omar Rouchky-Pacha ou à Edhem-Pacha.

La cartoucherie impériale reçoit l'ordre de fabriquer 300.000 cartouches par jour et les canons de l'arsenal de Tophané sont acheminés sans délai vers la Macédoine.

Le comte Goluchowsky et le comte Lamsdorv, tous 2 respectivement ministres des affaires étrangères des empires austro-hongrois et russe, ont adressé une note commune au sultan turc Abdul Hamid. Dans ce billet, ils le prient instamment de pacifier la Macédoine, de respecter le Statu Quo et d'assurer la paix dans les Balkans...