1921_LenineL'économie de l'URSS, qui sort d'une révolution et de 2 guerres (dont 1 civile), est totalement sinistrée.

La famine tue des millions de russes et les paysans s'insurgent contre les réquisitions. La puissante révolte populaire qui éclate ensuite à Kroonstadt sonne comme une alerte et Lenine décide d'assouplir le régime politique de l'URSS.

Il lance alors  la NEP (Nouvelle politique économique) et rétablit en partie la propriété privée.

Admettant la faiblesse du tissu industriel russe, Lenine choisit de faire une pause (à durée indéterminée) dans la "marche vers le socialisme"...

Le profit capitaliste est de nouveau toléré et les capitaux étrangers sont les bienvenus. Les frontières s'ouvrent aux cultures bourgeoises et des hommes d'affaires américains investissent et construisent des usines en URSS.

L'occident pense que, à terme, la révolution russe est bien finie !

Une classe bourgeoise apparaît dans les villes et, dans les campagnes, les paysans s'enrichissent. La famine s'estompe peu à peu mais, dans le Parti bolchévique, les cadres critiquent la NEP et demande à Lenine de revenir à l'économie planifiée. Lenine refuse et tient bon, jusqu'à sa mort, en 1924. En 1927, Staline (qui a fait sa place au sommet) parvient à évincer Trotsky et à prendre le pouvoir.

Abandonnant brutalement la NEP, Staline décrète que les spéculateurs et les détenteurs d'avoirs à l'étranger sont hors la loi. Par ailleurs, plusieurs millions d'ouvriers et de paysans qui manquent d'enthousiasme devant ce retour à l'économie socialiste sont déportés dans des goulags (camps de "rééducation") en Sibérie. Avec Staline, l'URSS s'engage irrémédiablement sur la voie d'une dictature totalitaire.