La communauté médicale mondiale affirme qu'il y a une corrélation entre la prise d'hormone de croissance et les cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob dont sont atteintes les personnes âgées... L'année suivante, les autorités sanitaires anglaises découvrent une maladie qu'ils nomment Encéphalopathie Spongiforme Bovine. Contagieuse, elle décime des troupeaux entiers en détruisant rapidement les cerveaux des bêtes.

1985-vache folle

En 1988, le responsable de cette ESB est identifié comme étant la farine animale qui sert à engraisser les bovins. Elle contient des déchets de carcasses d'animaux contaminés par la maladie, y compris leurs cerveaux et moëlles épinières.

L'année suivante, la France interdit l'importation de tout bovin, viande, farine animale ou même os provenant d'Angleterre. Des cas d'ESB sont ensuite signalés en Irlande et en Suisse.

Au cours de l'année 1991, des bovins meurent en France, puis en Espagne, au Portugal, en Allemagne et dans une douzaine d'autres pays. Des troupeaux entiers sont abattus préventivement et l'Union Européenne met en place un programme de surveillance dans les abattoirs. En 1996, une nouvelle variante de la maladie humaine de Creutkfeldt-Jakob apparaît en Angleterre...

Cette variante frappe des humains dont la moyenne d'âge est de 29 ans. Or, ceux qui sont atteint par cette nouvelle maladie ont en commun d'avoir consommé de la viande infectée par l'ESB (aussi appelé "maladie de la vache folle").  D'autres cas se déclarent en Irlande, en France, en Italie, au Canada et aux USA. Dans les années qui suivent, 181 personnes meurent de cette maladie (dont 158 rien qu'en Angleterre).