1913_Thomas_Woodrow_WilsonFils d'un pasteur presbytérien, Thomas Woodrow Wilson est professeur de sciences politiques.

Son élocution aisée et la précision de son langage le font  choisir, en 1902, comme président de l'Université de Princeton.

Il se montre grand défenseur de la démocratie universitaire, ce qui le rend populaire auprès des étudiants.

Il ne supporte cependant pas d'être contredit, s'emporte fréquemment et cède à de violentes colères. 

En 1910, Woodrow Wilson devient le gouverneur démocrate du New Jersey et se pense inspiré par Dieu. Le colonel House, un démocrate texan intelligent et affable, réussit en 1912 à faire de lui le candidat du Parti Démocrate à la présidentielle américaine. Son concurrent est William H. Taft, président sortant, qui représente l'aile conservatrice du Parti Républicain et les milieux d'affaires.

Le ségrégationniste Woodrow Wilson obtient 2 fois plus de voix et est élu président des USA. Pour payer son déménagement à la Maison Blanche, il doit contracter un emprunt. Il abandonne sa bicyclette et monte dans une calèche à 2 chevaux où il arbore désormais un superbe chapeau haut de forme. Le 4 mars 1913, 50.000 spectateurs acclame le nouveau président qui est entouré du colonel House, son conseiller.

Son discours parle de "purifier ce qui est mal sans affaiblir ce qui est bien". La 1ère décision qu'il prend est d'abaisser les droits de douane. Son caractère colérique éloigne de lui, peu à peu, une majorité de sénateurs et de journalistes. En dépit des nombreux navires américains coulés par les sous-marins allemands, Thomas Woodrow Wilson attend 1917 pour entrainer les USA dans la guerre qui ensanglante l'Europe.