1955-Citroen DS19Au Salon International de l'Automobile de Paris, Citroën présente sa nouvelle voiture : la DS 19 !

Le succès de ce véhicule atypique est phénoménal et, à la fin de la 1ère journée de salon, plus de 12.000 véhicules ont été commandées au fabricant.

Le général de Gaulle, président de la République française, aime lui aussi cette DS. Il l'utilise régulièrement pour faire le trajet entre Paris et Colombey-les-Deux-Eglises. La suite présidentielle forme un convoi de 25 à 30 DS 19 qui sont conduites par des personnes irréprochables, minutieusement choisies par Citroën pour leurs qualités de conducteurs et la droiture de leur moralité.

A l'occasion d'un déplacement dans le sud de la France, de Gaulle refuse de monter dans une Simca présidentielle : un chauffeur est envoyé en urgence à Paris pour ramener une DS 19. En 1964,  Henri Chapron carosse pour le président la 1 PR, un modèle spécial créé pour les grandes cérémonies. Il est équipé d'un moteur de DS 21, mesure 6,53 mètres de long et les chevrons Citroën sont plaqués or... Elle servira 2 fois.

L'arrivée de la DS est également le début d'une ère nouvelle pour l'industrie automobile française et européenne : elle annonce la fin des complexes que nourissent les européens face à l'industrie automobile américaine. L'Europe, à partir de la DS, va s'efforcer de remplacer l'abondance de chromes sur les véhicules par d'utiles innovations techniques.