1964-James Bond-Sean ConneryC'est à la télévision américaine que James Bond fait sa première apparition.

Dans "Casino Royal", un téléfilm de la firme CBS, l'acteur Barry Nelson incarne 007, Peter Lorre est l'ennemi et Linda Christian a l'honneur d'être la 1ère "James Bond girl".

Pour le long métrage qui doit suivre, le choix de l'acteur se porte sur Patrick Mac Goohan ("Destination danger", "Le Prisonnier") mais il refuse le rôle.

Un certain Thomas Connery, alias Sean, est remarqué dans un film tourné en 1959 par Walt Disney Studios. Il est retenu pour être le James Bond du cinéma. Terence Young réalise alors, en 1962, "James Bond contre Dr No" qui est un énorme succès. "Bons baisers de Russie", de Terence Young, sort en 1963 mais, en 1964, c'est Guy Hamilton qui signe "Goldfinger"...


Dans ce film, Bond utilise la fameuse Aston Martin DB5 équipée d'un siège passager éjectable, d'un pulvérisateur arrière d'huile, d'un épandeur de clous à 3 pointes, d'un bouclier blindé anti-balles, de 2 mitraillettes camouflées dans les clignotants et de plaques d'immatriculations interchangeables automatiquement. Puis, Terence Young revient en 1965 et réalise "Opération tonnerre".


Ce dernier bat tous les records d'entrées mais, en 1967, "On ne vit que 2 fois" n'est qu'un pâle succès. Peter Hunt, nouveau réalisateur, décide de changer James Bond. George Lazenby remplace Sean Connery dans "Au service secret de Sa Majesté". Le film passe quasiment inaperçu. Pourtant, James Bond y épouse Tracy (laquelle est, hélas, tué ensuite par le SPECTRE).