1938-Reinhard HeydrichHitler oblige les juifs à déclarer tous leurs biens et apprend ainsi qu'ils possèdent à eux tous 7 milliards de marks : il entend bien les récupérer pour alimenter son effort de guerre !

Le 7 novembre, Ernst von Rath, conseiller de l'ambassade d'Allemagne à Paris est assassiné par Herszel Grynspan, juif germano-polonais de 17 ans. Hitler bondit sur l'occasion pour attaquer la communauté juive.

Sur son ordre, le S.S. Reinhard Heydrich organise simultanément plusieurs manifestations anti-juives. Dans la nuit du 9, des synagogues sont incendiées, des magasins juifs sont pillés et des maisons appartenant à des juifs sont détruites. La police et les pompiers n'interviennent pas.

Au petit jour, une montagne de débris de verre jonche les rues... Cette nuit reçoit alors le nom de Nuit de Cristal.

Heydrich donne ensuite une conférence de presse. Il annonce que 91 juifs ont été tués, 177 synagogues détruites et 7500 boutiques ravagées. Il explique que cette explosion spontanée de colère populaire est dûe à la conjuration judaïque internationale.

Puis, le gouvernement allemand multiplie les interdits envers les juifs : défense de fréquenter les établissements publiques, d'avoir un téléphone et une voiture. Tout type de commerce leur est également interdit. De plus, une amende d'un milliard est imposée à la communauté juive "pour ses méfaits durant la Nuit de Cristal".

Les 500000 juifs allemands les plus fortunés parviennent alors à fuir l'Allemagne (en abandonnant une grande partie de leurs biens). Hermann Goering ordonne alors à Reinhard Heydrich, grand spécialiste de la question, "de préparer la solution définitive et générale du problème juif".