1967-fanatique israelien-dessin de ChapatteAussitôt après la Guerre des 6 jours, le gouvernement du Likoud favorise les implantations juives hors d'Israël.

A 35 km. de Naplouse, des plantations palestiniennes d'oliviers centenaires sont rasées et des communautés de familles juives viennent y édifier les villages d'Eli, de Shiloh et d'Ofra. Leurs habitants justifient cette colonisation en affirmant qu'ils obéissent au droit divin.

Le gouvernement israélien favorise l'arrivée des nouveaux colons en offrant de l'argent, des terrains gratuits et des avantages fiscaux. Les 100.000 israéliens qui viennent s'installer hors d'Israël lui coûtent 15 milliards de $ (dont 3 payés par les USA).

Reliées entre elles, 144 colonies sont ainsi créées. Elles sont protégés par des champs de mines, des clotures électriques et l'armée israélienne.

A Tapouah, 60 familles de fanatiques religieux juifs américains s'installent et stockent des armes de guerre pour se préparer au prochain Armaguédon. Selon eux, le Créateur leur a accordé l'héritage de cette terre et les arabes n'ont donc absolument pas le droit d'y vivre.

Entre 1967 et 1992, Israël s'approprie ainsi 50% du territoire de la Cisjordanie (où vivent 1 million de palestiniens) et 34% de la bande de Gaza (où, dans des camps rudimentaires, s'entassent quelques 800.000 autres palestiniens et leurs enfants).