1954-armee francaise en IndochineQuand le général Navarre ordonne à l'armée française d'évacuer la cuvette de Diên Biên Phu, il est trop tard...

L'armée vietnamienne l'encercle désormais avec 2 divisions et une forte concentration d'artillerie.

Au cours des mois suivants, les vietnamiens commencent à prendre une à une les positions françaises. Le terrain d'aviation a été rendu inutilisable et établir un pont aérien est devenu impossible.

L'avancée vietnamienne se poursuit inexorablement...


C'est alors que les USA, à la conférence de Genève sur les problèmes asiatiques,  proposent à la France de régler le problème en allant bombarder massivement le Vietnam et en envoyant plusieurs bombes atomiques  sur la Chine.


L'Angleterre et la France se montrent plus que réticents et le projet américain est abandonné. Après 57 jours de combats acharnés, la cuvette de Diên Biên Phu tombe finalement aux mains de l'armée vietnamienne. Les pertes françaises s'élèvent à 1571 morts quand celles des vietnamiens victorieux dépassent les 10000.

En France, l'hostilité à cette guerre lointaine grandit très fortement. A Genève, les délégués vietnamiens réclament l'indépendance de la République Démocratique du Vietnam et le retrait immédiat de toutes troupes étrangères. L'URSS, retirant son soutien à la France, prend le parti du Vietcong et de Ho Chi Minh.