Le 11 août 1965, à Los Angeles, dans le quartier de Watts, 3 noirs de la même famille sont arrêtés par une patrouille de la police californienne. Cette arrestation arbitraire et provocatrice a lieu dans les jours qui suivent la célébration du 100ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage. Elle déclenche de très violentes émeutes qui, en 5 jours, provoquent la destruction d'un millier de bâtiments.

Bobby Seale-cofondateur des Black PanthersLa police procède alors à 4000 arrestations : plus de 1000 noirs sont blessés et 34 autres sont tués. La colère des noirs se répand rapidement dans d'autres états où 43 émeutes éclatent.

En 1966, Huey Percy Newton et Bobby Seale décide venu le temps de créer le Black Panthers Party, un mouvement afro-américain d'inspiration marxiste, dont ils rédigent les revendications...

Ce document dit que le Black Panthers Party exige "La liberté pour le peuple noir de choisir sa destinée, d'avoir le plein emploi, de ne plus être volé par les capitalistes, d'avoir des logements décents"...

"De recevoir une éducation qui lui apprenne sa véritable histoire et qui lui dise quel doit être son rôle dans la société actuelle, d'être exempté du service militaire, que soient arrêtés les meurtriers de noirs"...

"Que cessent les brutalités policières contre les noirs, que tous les noirs internés dans les prisons soient libérés, que les noirs soient jugés par des jurés qui soient leurs égaux ou issus de communautés noires, que des terres et du pain leur soient accordés, que soit organisé un référendum (sous le contrôle des Nations Unis) auquel seuls les noirs participeront afin qu'ils décident seuls de leur destin".