1924-Andree Joly et Pierre BrunetDe vagues épreuves internationales de patin à glace et de hockey sur glace ont lieu en 1908 à Londres, puis à Anvers en 1920.

L'année suivante, le Comité International Olympique (CIO) se réunit à Lauzanne et décide d'organiser en France, à Chamonix, une Semaine internationale des sports d'hiver.

Le 24 janvier 1924, fin prête, la délégation française arrive de Paris en train. Tous ses membres arborent un éclatant maillot blanc orné d'un coq gaulois.

L'équipe de l'Italie fasciste, quant à elle, porte l'uniforme de ses soldats de l'infanterie de montagne.


Au cours de la semaine de compétition, les patineurs artistiques français Andrée Joly et Pierre Brunet obtiennent la seule médaille d'or que la France décroche à Chamonix.


La seconde édition des Jeux Olympiques d'Hiver se déroule 4 ans plus tard en Suisse, à Saint-Moritz. Le ski y fait son apparition (dans une épreuve où les skieurs sont tractés par des chevaux) et le skeleton (sport dont les pratiquants s'allongent la tête la première sur leur luge) est jugé trop dangereux. Les patineurs français Joly et Brunet gagnent leur seconde médaille d'or. 

En 1932, comme l'Europe est ravagée par le chômage, la 3ème édition est organisée par les USA. Mariés, Andrée et Pierre Brunet y obtiennent leur 3ème médaille d'or. Les 4ème Jeux Olympiques d'Hiver se déroule en 1936 à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, où le ski alpin fait sont apparition. Les Jeux suivants n'ont lieu qu'en 1948, du fait de la seconde guerre mondiale.