1936-chaine de montage de Fiat 500Au début des années 1930, le constructeur italien FIAT mise sur la naissance d'une clientèle populaire et réalise un petit véhicule bon marché capable de transporter 2 personnes.

Les premiers exemplaires sont équipés de moteurs de  569 cm3 qui permettent à cette FIAT 500 Topolino (petite souris) d'atteindre 85 km/h.

En 1934, Giovanni Agnelli, patron de FIAT, décide de partir à la conquête de l'Europe. Il charge Henri Pigozzi de créer, avec l'appui de l'Etat français, la firme SIMCA. Au printemps de l'année suivante, les premières FIAT 500 françaises sortent des ateliers Donnet sous le nom de SIMCA 5. En Autriche, Giovanni Agnelli vend une licence à la firme Steyr qui fabrique la Steyr 500. En PolognePolski-FIAT fabrique des 500 et en Allemagne, c'est FIAT-NSU qui s'en charge.

Mais Agnelli est un perfectionniste et, en 1947, il charge Dante Giacosa de concevoir la mini-voiture parfaite. Giacosa contacte alors le bureau d'études de FIAT-NSU qui travaille justement sur une micro-voiture couplée à un moteur de moto. Pendant ce temps, la FIAT 500 Topolino poursuit sa belle carrière. En 1953, Giacosa propose enfin un projet à la direction générale...

Il s'agit d'une mini-voiture, équipée d'un moteur de moins de 500 cm3 qui est refroidi par air. Elle mesure 297 cm. de long et possède un toit ouvrant en toile. En 1955, le projet est approuvée et la nouvelle voiture est produite sous le nom de FIAT Nuova 500... En 20 ans, FIAT va en fabriquer plus de 4 millions d'exemplaires !

La 500 renaîtra à nouveau de ses cendres en 2007 pour, cette fois, envahir le monde.