Pour rompre la monotonie de leur vie professionnelle, de jeunes américains se rassemblent au sein de clubs de motards. Dés le vendredi soir, ils enfilent leurs blousons de cuir noir, enfourchent leurs motos et se mettent à rouler droit devant eux, formant des meutes assourdissantes qui avalent les kilomètres. Le 4 juillet, plusieurs de ces clubs se sont réunis et quelques 4.000 "anges de l'enfer" défilent ensemble sur le macadam.

1953-Marlon BrandoLe hasard les conduit dans la petite ville d'Hollister, en Californie.

Cette arrivée massive de motards indisciplinés crée un sentiment de peur chez les habitants de la petite ville californienne, lesquels se réfugient aussitôt dans une hostilité ouvertement affichée.

Les motards se mettent alors à boire de la bière et terrorisent ensuite les habitants en se livrant à de multiples provocations et dégradations...

Ce surprenant fait-divers retient l'attention du producteur de cinéma Stanley Kramer qui décide d'en tirer un film et en confie la réalisation à Laszlo Benedek.


Ce dernier obtient de Marlon Brando, l'acteur à la mode dans les studios d'Hollywood, qu'il en accepte le rôle principal (à savoir celui du ténébreux chef de la bande des "rebelles").


Le tournage du film démarre le 12 février 1953 et ne dure que quelques semainess. A sa sortie dans les salles, le film The Wild One (L'Equipée Sauvage) rencontre immédiatement un énorme succès. Il permet à Marlon Brando de renforcer de façon spectaculaire sa notoriété et à la Stanley Kramer Company de faire de confortables bénéfices.