L'immigration italienne qui afflue aux USA apporte un grand nombre d'ouvriers très revendicatifs et très politisés. Les anarchistes Ettor et Ciovannitti organisent en 1912 une grève dure au sein de la compagnie Laurence Textile. Ils sont ensuite faussement accusés de meurtres et n'échappent à la chaise électrique que grâce à la forte mobilisation des ouvrièrs américains. D'autres grèves éclatent : le climat social reste tendu.

1927-Sacco et VanzettiEn 1917, les USA entrent dans la guerre mondiale en Europe et de nouvelles lois contre les immigrés sont votées.

Les anarchistes d'origine italienne y répondent par des attentats contre les dirigeants politiques américains. Une vaste opération de police est alors déclenchée à travers tout le pays et l'anarchiste Andréa Salsedo est tué.

Le 24 décembre 1919, à Bridgewater, et le 15 avril 1920, à South Braintree, 2 braquages de fond ont lieu. Deux convoyeurs sont tués.

Le 5 mai, Ferdinando Sacco et Bartolomeo Vanzetti sont arrêtés. Vanzetti est condamné à 15 ans de prison pour le 1er hold-up le 16 août. Le 11 septembre, Sacco et Vanzetti sont alors accusés du meurtre des convoyeurs. Ils sont déclarés coupables le 14 juillet 1921. Des comités de soutien se créent, notamment aux USA, en Italie et en France, et des manifestations ont lieu partout dans le monde.


En 1925, le gangster Celestino Madeiros et les frères Morelli revendiquent les 2 braquages et affirment que Sacco et Vanzetti sont totalement innocents.


Malgré celà, leur condamnation à mort est confirmée le 12 mai 1926 et, le 23 août 1927, ils passent à la chaise électrique. Des émeutes de protestation se déroulent alors dans le monde entier... En 1977, Georges Dukakis, gouverneur du Massachussetts, réhabilite Sacco et Vanzetti.