Le brillant ingénieur italien Gianni Caproni s'évertue sans succès à faire voler un hydravion géant avec une triple voilure, du type de celles qui se sont illustrée pendant la première guerre mondiale. Puis, en 1921, il abandonne. L'entreprise allemande Dornier contourne le Traité de Versailles et essaye à son tour, en 1922, de faire un avion géant, le Dornier Wal. Mais il est supplanté en 1923 par le Farman Super Goliath, équipé de 3 puissants moteurs.

En 1929, est créé l'énorme Junker G 88... qui s'incline à son tour devant un avion monstrueusement gros, le plus grand qui n'ait jamais été réalisé à ce jour ! L'entreprise allemande Dornier vient, en effet, de reprendre la main et de construire le Dornier Do-X : cet hydravion géant possède 12 moteurs Curtiss Conqueror de chacun 600 chevaux, couplés par 2 en V. Ces 7200 chevaux arrachent de terre les 52 tonnes que pèse l'appareil.

1931-Le Dornier DO-X fait le tour du mondeEn 1931, le monstre volant part pour faire un tour du monde avec 13 passagers à son bord. A 500 mètres d'altitude, sa vitesse de croisière est de 190 km/heure (heure pendant laquelle le Dornier Do-X brûle 1700 litres de carburant). Le 27 août, le gigantesque hydravion atteint New-York et boucle ainsi son tour du monde.

A la suite de cet exploit, la firme Dornier parvient à vendre 2 appareils Do-X, équipés de moteurs Fiat, à l'Italie.