1986-Condoleezza RiceCondoleezza naît en 1954 à Birmingham, dans l'Alabama. L'état dans lequel vit la famille Rice pratique la ségrégation raciale et Condoleezza voit son amie Denise Mac Nair mourir dans l'attentat perpétré contre l'église de Birmingham. De cet attentat va naître le mouvement pour les droits civiques.

Les démocrates de l'Alabama étant très racistes, son père, le professeur John Rice, choisit d'adhèrer au Parti Républicain. Puis, la famille Rice part s'installer dans le ColoradoJohn Rice vient d'être nommé vice-président de l'université de Denver.

Condoleezza Rice y entre dans le département des relations internationales pour y étudier la Russie et le communisme. Elle a pour professeur Josef Corbel et elle se lie d'amitié avec sa fille, la future Madeleine Albright.

En 1986, Brent Scowcroft, conseiller de Ronald Reagan, remarque Condoleezza Rice. Devenu par la suite conseiller de George Bush, Scowcroft en fait sa conseillère aux Affaires étrangères et Condoleezza Rice participe activement à l'organisation d'une sortie pacifique de la guerre froide USA-URSS.

Elle devient en 1999 l'indispensable spécialiste des questions de politique étrangère du candidat George W. Bush et s'oppose alors à Bill Clinton à qui elle reproche les inutiles et énormes versements d'argent aux dirigeants russes corrompus.

Sur les conseils de Condoleezza Rice, George W. Bush insère dans son programme un plan de renforcement de la présence militaire américaine dans le monde. Désormais, la réussite du candidat George W. Bush est couplée à ce qui pourrait être le début d'une belle carrière politique pour Condoleezza Rice, par ailleurs doyenne de l'université Stanford de San Francisco.