Maria Anna Cécilia Sofia Kalogheropoulos naît à New York, aux USA, en 1923. Pour ses parents, des émigrés venus de Grèce, elle n'est qu'une enfant myope et obèse. Mais, après son retour en Grèce, la jeune Maria apprend à chanter les grands airs du répertoire de l'opéra lyrique auprès de l'ancienne soprano Elvira de Hidalgo et, en 1938, alors qu'elle n'a que 15 ans, elle commence une carrière de chanteuse d'opéra.

Tandis qu'elle remplace la cantatrice en titre de l'opéra d'Athènes en 1941, elle reçoit une extraordinaire ovation du public... A partir de là, sa vie s'accélère : en 1949, le chef d'orchestre Tullio Serafin croit si fort en elle qu'il en fait sa protégée et l'imprésario Battista Meneghini en fait son épouse. Elle se choisit alors Maria Callas comme nom de scène et chante à New York, à Londres, à Paris, et partout dans le monde.

1941-Maria CallasEntre 1951 et 1955, la diva va jouer dans 173 opéras à travers la planète. Et puis, alors que Maria Callas est au sommet de sa gloire, sa voix (qui couvre 3 octaves et qui a construit sa légende) se fragilise petit à petit à partir de 1957. Par ailleurs, elle tombe amoureuse de l'armateur grec Aristote Onassis et leur liaison provoque rumeurs et scandales. Pendant ce temps, sa voix, encore unique et puissante, continue de disparaître.

Maria Callas ose toutefois entreprendre une tournée mondiale en 1974. Les galas de cette tournée s'avèrent catastrophiques et ce sera la dernière qu'effectuera la plus grande cantatrice du monde car sa voix n'est déjà plus que l'ombre de ce qu'elle était ! Puis, le 16 septembre 1977 à Paris, Maria Kalogheropoulos décède alors qu'elle n'a que 54 ans.