1986-Yoshishige YoshidaYoshishige Yoshida Kiju naît et grandit à Nagasaki. Il n'est âgé que de 12 ans lorsque, en 1945, les USA largue une bombe atomique sur la ville.

Quinze ans plus tard, devenu cinéaste, il réalise le film La Source Thermale d'Akitsu dans lequel il évoque combien difficile est l'émancipation des femmes japonaises.

Trés rapidement, ce cinéaste rebelle fonde sa propre société de production afin de pouvoir faire les films qui l'intéressent.

Yoshishige Yoshida épouse ensuite l'actrice Mariko Okada, une grande vedette du 7ème art japonais, dont il fait également le personnage fétiche de ses films.


Après 1968, Yoshida Kiju réalise des films trés engagés politiquement comme Eros+Massacre et Hauts de Hurlevent. Pour y avoir dénoncé le système politique de son pays, il acquiert alors le statut de réalisateur phare auprès de la jeunesse contestataire du Japon.


Par la suite, Yoshishige Yoshida ne réalise plus de films jusqu'en 1986, année où il tourne Onimaru.

En 1987, il réalise Promesse, un film dans lequel il souligne combien la société japonaise est à la fois capable, par respect des traditions, de vénérer ses vieillards et, au nom de la sacro-sainte rentabilité, de souhaiter aussi se débarrasser d'eux. De grands connaisseurs du cinéma mondial se plaisent à comparer l'oeuvre de Yoshishige Yoshida à celle du réalisateur français Jean-Luc Godard.