1926-caricature de Winston ChurchillDans le quartier bourgeois de Londres où demeure sa famille, le jeune Winston est élevé par sa nurse et ne voit que rarement sa mère. Plus tard, devenu officier dans les hussards, il sert au Soudan et en Afghanistan.

Il exerce ensuite le métier de correspondant de guerre en Afrique du Sud où il est fait prisonnier. Churchill parvient à s'évader et c'est en héros qu'il revient en Angleterre. Il se lance alors en politique et est élu député du parti conservateur.

Puis, en 1904, il rallie le camp des libéraux et prône l'autonomie de l'Irlande. Il devient ministre de l'intérieur en 1910 et réprime la grève des dockers de Liverpool en faisant tirer sur les ouvriers.

En 1919, c'est en tant que ministre de la guerre qu'il demande à un détachement de 23.000 soldats de tirer sur des grévistes : violemment anticommuniste, il considère qu'il faut tout faire pour empêcher la révolution bolchévique de gagner le Royaume-Unis.


Dans cette optique, Winston Churchill défend l'idée d'interdire le droit de vote aux femmes, aux pauvres et aux gens incultes et préconise également la stérilisation des aliénés.


En 1922, il retourne dans le camp des conservateurs puis, en tant que ministre des finances, mène une politique déflationniste qui provoque une immense vague de chômage. Les conservateurs perdent les élections de 1929 et Churchill se met alors provisoirement en retrait.

Quand Adolf Hitler devient chancellier d'Allemagne en 1933, Churchill clame que l'Angleterre doit se montrer ferme face aux nazis. Le 10 mai 1940, il cumule les fonctions de 1er ministre et de ministre de la guerre. Le 7 septembre, les villes anglaises et leurs populations subissent d'énormes bombardements allemands. Winston Churchill parvient alors à souder les britanniques et, malgré le sang et les larmes, leur détermination va finir par porter...