Le 29 juillet 1981, la jolie et jeune Diana épouse le prince Charles au cours d'une cérémonie grandiose. Elle entre ainsi dans la famille de la reine d'Angleterre et devient, par ce mariage, la princesse de Galles. Assez rapidement toutefois, Diana se rend compte que le prince Charles n'est pas l'homme dont elle rêvait. De plus, Charles renoue en secret avec Camilla Parker Bowles, une ancienne liaison.

De son côté, Diana Frances Spencer respecte son contrat de mariage et donne à Charles un premier fils, William. Trois ans plus tard, naît Harry. La princesse Diana, en décidant de s'occuper elle-même de l'éducation de ses 2 enfants, déclenche alors l'hostilité de la reine-mère. Celle-ci lui fait très sèchement comprendre que la royauté à des règles et qu'il convient de les respecter. Déprimée, Diana se met à fréquenter les boites de nuit de Londres.

Elle s'y lie d'amitié avec Elton John, Paul Mac Cartney ou encore l'américain Mickael Jackson. En décembre 1992, lorsqu'ils se séparent , Charles et Diana font le bonheur de la presse à scandales. Puis, en 1996, ils décident finalement de divorcer. Diana devient alors "Lady Di" et, l'année suivante, fait la connaissance du prince égyptien Dodi Al Fayed, fils d'un milliardaire. Spéculant sur un mariage, la "presse du coeur" se met à les harceler...

Leur romance va connaître une fin tragique à Paris, dans la nuit du 31 août 1997, quand leur véhicule s'engouffrera à 193 km/h dans le tunnel du Pont de l'Alma. Poursuivi par les journalistes, le chauffeur encastre la voiture sur un pilier en béton. Recouvert par un drapeau de la famille royale, le cercueil de la princesse de Galles est rapatrié en Angleterre. A Paris, des anonymes déposeront des dizaines de milliers de roses sur le Pont de l'Alma.

1997-funerailles de la princesse de Galles