Le 2 août, à l'issu des longues discutions qui se sont déroulées dans la station balnéaire de Yalta (en Crimée), l'URSS, les USA et l'Angleterre concluent un accord qui stipule notamment que le militarisme et le nazisme seront extirpés de l'Allemagne afin qu'elle ne menace plus la paix dans le monde. Les 3 pays vainqueurs de la guerre ont également convenu de découper l'Allemagne en plusieurs zones et chacun  occupera militairement la sienne.

1945-accords de Yalta entre Angleterre-USA-URSSL'objectif final de  l'Angleterre, des USA et de l'URSS est de ramener le peuple allemand sur le chemin de la démocratie et de la paix. Dans chacune des 4 zones d'occupation, l'autorité sera exercée par le commandement en chef de l'armée américaine, britannique, soviétique et française. L'accord du 2 août prévoit aussi la démilitarisation de l'Allemagne et, par voie de conséquence, l'élimination totale de ses industries militaires.

Toute propagande nazie ou militariste devient rigoureusement interdite. Les criminels de guerre et les responsables nazis sont arrêtés et emprisonnés et tous les membres du parti d'Adolf Hitler sont chassés des emplois publics. La décentralisation de l'Allemagne est favorisée et, dans un premier temps, aucun gouvernement national n'est autorisé. Seuls des secrétariats d'Etat, sous le contrôle de la sécurité militaire alliée, peuvent fonctionner.

La liberté de parole, la liberté de la presse et la liberté de pratiquer la religion de son choix sont de nouveau autorisées, ainsi que celle de former des syndicats. Cependant, sans qu'ils l'affichent clairement, la véritable finalité du contrôle économique exercé par les USA, l'Angleterre, la France et l'URSS est de maintenir l'Allemagne à un niveau de vie qui ne soit jamais plus supérieur à celui des autres nations européennes.