Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, le général Erwin Rommel roule vers l'Allemagne pour y fêter l'anniversaire de son épouse. Pour sa part, Adolf Hitler s'est couché comme d'habitude à 3 heures du matin. Et cette même nuit, Edgar Feuchtinger est discrètement parti à Paris pour aller voir sa maîtresse. Or le général Feuchtinger est le responsable de la 21ème Panzerdivision, la seule unité de blindés qui soit disponible dans la zone des plages de Normandie !

1944-Rommel et FeuchtingerQuelques heures plus tard, c'est précisément à cet endroit que les 1.500.000 soldats alliés venus libérer la France débarquent.

Et au moment où les 1ères barges de débarquement atteignent la côte normande, Edgar Feuchtinger reste  introuvable et injoignable ! Son état-major ne sait que faire !

En Allemagne, personne n'ose interrompre le sommeil du führer pour lui annoncer le débarquement et la disparition du général Feuchtinger.

Adolf Hitler est finalement réveillé. Il prend alors la décision de ne pas envoyer en renfort les divisions de blindés qui sont stationnées dans le nord de la France. Edgar Feuchtinger est toujours introuvable et Erwin Rommel est encore en Allemagne. Ces absences s'ajoutent à l'erreur stratégique d'Hitler et permettent aux forces alliés, après qu'elles soient parvenues sur les plages, d'établir de solides têtes de pont et de pouvoir progresser ensuite.

En janvier 1945, le général Edgar Feuchtinger est condamné à mort par un tribunal militaire. Il est par la suite gracié mais est toutefois dégradé et expédié au combat comme simple servant de batterie.