Lucien Ginzburg entame des études de dessin et de peinture qu'il abandonne brusquement pour se consacrer à la musique classique. Puis il rencontre Boris Vian et se dernier lui conseille de se lancer dans la chanson de variétés. En 1958, il choisit Serge Gainsbourg comme nom de scène et se fait connaître avec une chanson mélancolique nommée Le Poinçonneur des Lilas. Puis il compose ensuite des textes poétiques pour les autres...

1987-Serge GainsbourgIl écrit La Javanaise pour Juliette Gréco et Poupée de Cire, Poupée de Son pour France Gall, une chanson qui permet à cette dernière de gagner le prix de l'Eurovision en 1965.

En 1967, Serge Gainsbourg tombe amoureux fou de Brigitte Bardot mais elle refuse de faire sa vie avec lui. Il écrit alors la chanson Je t'aime moi non plus. La France gaulliste la trouve scandaleuse mais la jeunesse, déjà en ébullition, en fait un tube.

Puis, en 1968, Gainsbourg rencontre le mannequin Jane Birkin. Ils entretiennent leur goût de la provocation en chantant ensemble La Décadanse.

La pochette du disque explique que le cavalier doit danser collé au dos de sa cavalière... Le 45 tours est alors interdit dans les colonies de vacances.

L'année suivante, Gainsbourg et Birkin chantent Sea, Sex and Sun tandis que le double sens de Les Sucettes à l'anis d'Annie (que chante France Gall) échappe aux censeurs du pouvoir.

En 1984, dôté d'une barbe de 3 jours, Gainsbourg chante Lemon Incest en duo avec sa fille Charlotte. Dans la foulée, il en fait un film, lequel choque vivement le public. Invité sur un plateau de télévision, il brûle en public un billet de 500 francs. Puis, sur une musique de reggae, Aux Armes Et Caetéra (inspirée de La Marseillaise) lui attire les foudres d'associations de militaires et lui vaut l'interdiction du disque en 1987. En 1991, il s'éteint à l'âge de 63 ans.