Le 30 décembre 1998, les bourses européennes terminent l'année sur de belles hausses. Elles indiquent le niveau de confiance des investisseurs institutionnels vis à vis de l'Euro. Avec un record de transactions de 13,6 milliards de Francs, Paris termine à +31,47%. La progression à Milan est de +40,9% et celle de Francfort de +18,52%. Ces chiffres confortables font dire aux spécialistes que l'Euro va vite devenir un sérieux concurrent du Dollar.

1998-Dominique Strauss-KahnPuis, le 31 décembre 1998, les ministres des finances de l'Union Européenne annoncent officiellement que, le lendemain, dans la future "zone Euro", 1 Euro vaudra 200,482 Escudos portugais, 1936,27 Lires italiennes, 166,386 Pesetas espagnoles, 40,3399 Francs belges ou luxembourgeois, 13,7603 Schillings autrichiens, 6,55957 Francs français, 5,94573 Markkas finlandais, 2,20371 Florins néerlandais, 1,95583 Mark allemand et 0,787564 Livre irlandaise.


Ce jour là, Dominique Strauss-Khan, ministre des finances de la France, déclare que le gouvernement de son pays offrira 100 Euros (versés sur un livret d'épargne) à chaque nouveau-né français qui viendra au monde le même jour que l'Euro, à savoir le 1er janvier 1999.


 

A Bruxelles, des parlementaires européens préfèrent quant à eux choisir le 1er janvier pour demander quelle sera vraiment la date de la fin du mandat de Win Duisenberg, le président de la Banque Centrale Européenne.