En ce 31 mars, l'aviateur Léon Delagrange et Georges Voisin, le constructeur de l'avion, prennent place à bord de l'appareil. Le moteur de 50 chevaux-vapeur est mis en route. L'hélice tourne régulièrement et l'avion blanc s'élance sur la plaine de jeux de Bagatelle, dans le bois de Boulogne, à Paris. Delagrange accélère : l'engin décolle et monte à 3 mètres de haut pour un vol d'une cinquantaine de mètres.

1907-Alberto Santos-DumontEn redescendant, il ne fait qu'effleurer la pelouse avant de reprendre l'air pour un 2nd vol de 60 m. pour se poser ensuite. Le célèbre aviateur franco-brésilien Alberto Santos-Dumont, qui a assisté à l'essai, vient alors féliciter Léon Delagrange. Le 18 septembre, l'aviateur Louis Blériot repousse encore les limites de la compétition aéronautique en réalisant un vol de 184 m. de long à 20 m. du sol, sous les regards ébahis des membres de l'Aéro-Club.

Son atterrissage est assez brutal mais il n'y a pas de dégats et le public peut alors l'ovationner longuement. Le 18 octobre, Henri Farman réussit à maintenir en l'air son avion sur une distance "estimée" à 285 m. mais elle n'est pas homologuée car elle n'a pas été effectuée devant des juges officiels de la Coupe Archdeacon. Le record du monde reste donc celui d'Alberto Santos-Dumont qui, avec son vol plané de 21,2 secondes, a parcouru 220 m.