Le 12 août 1944, les soldats allemands quittent Paris et les techniciens de la Fernsehsender Paris (une station de télévision destinée aux soldats allemands au repos) abandonnent la rue Cognacq Jay. Rien n'est détruit, rien n'est emporté et les français trouvent la chaîne de télévision en parfait état de marche. Cependant, ce n'est que le 29 juin 1949 que le 1er journal télévisé français est diffusé (mais uniquement sur Paris et Lille).

1949-televiseur Braun HF1Comme le budget de fonctionnement est très réduit, les journalistes Pierre Sabbagh, Georges Decaunes, Jacques Sallebert et Pierre Dumayet ne partent jamais à l'étranger.

Les sujets de ce journal "franco-français" parlent avant tout du Salon de l'agriculture, de celui des arts ménagers, de la Fête des amoureux en février, de la Fête des mères en mai, etc...

Les images sont muettes et le présentateur est chargé de les commenter... en direct.

En 1950, le journal télévisé suit le Tour de France cycliste pour la 1ère fois. Les images de l'étape sont déposées dans un avion de tourisme qui les largue non loin de Paris pour leur diffusion. Les français se passionnent alors pour la télévision (qu'ils regardent essentiellement dans les vitrines des revendeurs de téléviseurs).

En juin 1953, la télévision française profite de la cérémonie de couronnement d'Elisabeth II, la reine d'Angleterre, pour diffuser pour la 1ère fois en direct. Seulement 10.000 foyers français sont équipés d'un téléviseur mais ce nombre augmente chaque jour. Des émissions commencent alors à devenir célèbres, telle Sports Dimanche, Janique Aimée, La Tête et les Jambes, La Piste aux Etoiles, 36 Chandelles ou Commissaire Bourrel...