Alfred Hitchcock fait des études dans un collège de jésuites, à Londres. Elève peu brillant, il préfère aller au cinéma plutôt que d'ouvrir ses livres de cours. Assez logiquement, sa passion pour les salles obscures l'amène à faire du cinéma son métier. Il touche à tout, exerçant tour à tour les fonctions de scénariste, de réalisateur, d'assistant, de producteur ou de décorateur. Hitchcock réalise également plusieurs courts métrages avant que la télévision anglaise ne lui confie une émission. C'est là que, en 1940, David Selznick flaire le potentiel créatif d'Hitchcock...

David Selznick, patron de la Metro Goldwing Mayer, l'embauche et Hitchcock quitte alors l'Angleterre pour s'installer à Hollywood. Il y tourne plusieurs films mais aucun ne perce l'écran. Mais, en 1946, il fait longuement parler de lui en réalisant Enchaînés, un film où un couple d'acteur s'embrasse pendant plus de 150 secondes et réalise ainsi le baiser le plus long jamais simulé au cinéma. En 1950, il retrouve la télévision avec l'émission Alfred Hitchcock présente. Puis, en 1954, il fait un spectaculaire retour au cinéma en réalisant Fenêtre sur cour.

1946-Alfred Hitchcock

Il enchaîne avec l'extraordinaire La Mort aux trousses, en 1959, dans lequel Cary Grant s'évertue à échapper à un avion tueur dans des champs de maïs. Hitchcock poursuit avec le terrifiant Psychose où, pendant 45 secondes, le spectateur est tenu en haleine par les seules ombres d'un tueur et de son couteau. En 1963, il pétrifie le public avec Les Oiseaux, un film où le spectateur voit progressivement des oiseaux se masser autour d'un village avant d'en attaquer les habitants. Hitchcock a bien compris que la façon de raconter est plus importante que le scénario.

Les films qu'Alfred Hitchcock réalise par la suite (Frenzy, en 1972, et Complot de famille, en 1976) passent relativement inaperçus du public. Hitchcock est gratifié par la suite d'un Oscar pour l'ensemble de ses films. En 1980, désormais gravement malade, c'est sur le plateau de tournage de son dernier film qu'il choisit de mourir.