Bob Marley naît en 1945 dans le ghetto de Nine Miles, en Jamaïque. Il grandit auprès de sa mère qui lui donne le goût de la musique grâce aux chants religieux qu'elle chante et qu'elle écrit elle-même. Pendant sa scolarité, Bob Marley préfère jouer au football plutôt que d'étudier sérieusement. Comme la plupart des jeunes jamaïquains, il considère que c'est la musique qui est le plus sûr moyen de se sortir du ghetto et de la misère.


 

1978-Bob MarleyAussi, en 1963, il rejoint Bunny Wailer et Peter Tosh et, ensemble, ils forment le groupe The Wailers. Marley entonne alors les chansons du groupe dont les paroles glorifient les gangsters jamaïquains, lesquels y sont présenté comme les héros des ghettos.

Le groupe se forge ensuite une belle notoriété à TrenchtownBob Marley s'habille en uniforme des Black Panthers et s'exhibe sur scène en brandissant un pistolet.


 

Il influe ensuite sur le style des Wailers qui glissent doucement du Ska vers la musique Reggae. Les paroles des chansons parlent désormais de la libération du "peuple noir" tandis que Marley commence à s'imprègner de la culture Rastafari. En 1971, The Wailers se fait connaître en Europe et aux USA avec l'album Burnin' dont les chansons I Shot The Sheriff et Get Up Stand Up sont d'énormes succès. Puis le groupe se sépare...

Bob Marley décide de continuer seul et parvient à faire connaître au monde entier la musique Reggae. Les paroles de ses chansons se mettent à parler de politiciens corrompus, de la misère qui sévit dans le monde, de la famine qui tue les deshérités, de Babylone et de Rasta. Mais sa carrière s'arrête brusquement : atteint d'un cancer au poumon, Bob Marley décède le 11 mai 1981. Bob Marley entre alors dans la légende.