Aprés l'interruption dûe à la guerre, le roi d'Angleterre, Georges VI, déclare officiellement ouverts les Jeux Olympiques de Londres au mois de juillet 1948. Le Japon, l'Allemagne et l'URSS n'y sont pas présents. Le coureur tchécoslovaque Zatopek brille dans le 10.000 mètres, l'athléte française Ostermeyer remporte la médaille d'or du lancer de disque et le champion argentin Cabrora gagne le marathon.

1948-Princesse MargaretLe mois suivant, la couronne d'Angleterre fait encore la une de la presse britannique mais cette fois la famille royale fête les 18 ans de la princesse Margaret...

Désormais, elle a droit à son propre blason et à une maison séparée de celle de ses royaux parents.

Cependant, bien qu'elle soit  maintenant majeure, la princesse devra encore demander et obtenir l'autorisation de son père pour pouvoir légalement se marier.

Au même titre que la duchesse de Kent et malgré son jeune âge, la princesse Margaret est d'ores et déjà considérée comme étant l'une des 2 plus élégantes femmes que la famille royale possède en son sein.

Les noms de plusieurs prétendants sont cités par les journaux anglo-saxons : celui du prince Georges du Danemark figure en bonne place, suivis de ceux du marquis de Blanford, de lord Ogilvy, de lord Porchester et de lord Montagu de Beaulieu.


Cependant, si sa fille ne parvient pas à lui faire changer d'avis avant, le roi d'Angleterre peut ne donner son accord à des fiançailles officielles que lorsque Margaret aura atteint ses 20 ans.