"A l'initiative des masses laborieuses", la journée du 25 décembre 1928 est proclamée seconde journée de l'industrialisation en URSS. Ce jour là, des milliers de soviétiques assistent donc à des cérémonies non religieuses dans les églises. Certaines ont d'ailleurs été transformées en hôpitaux, d'autres en entrepots ou en club de jeux. Toutes les cloches ont été enlevées et fondues pour devenir les machines agricoles dont l'URSS à tant besoin.

1929-icone orthodoxe russe

Ici et là sont organisés des carnavals avec défilé de chars dont le thème préféré est celui des obsèques de la religion...

En Italie, le cardinal Gasparri, secrétaire d'état du Vatican, et le dictateur Benito Mussolini signent un accord au palais du Latran en février 1929.

L'Italie, qui y reconnaît le pouvoir du pape sur le Vatican, va maintenant subventionner le clergé italien. C'est donc la fin de la crise qui opposait le Vatican à Mussolini.

Théoriquement, plus rien n'empêche les catholiques italiens de participer à la vie politique de leur pays : et plus rien non plus ne leur interdit désormais d'adhérer au Parti fasciste de Mussolini !