En 1950, le constructeur américain Darin ose commercialiser une voiture dont la carrosserie est en fibre de verre et résine époxy. Puis, en 1952, la marque italienne Lancia équipe la Aurelia B20 d'un incroyable moteur de 6 cylindres disposés en V d'une puissance de 118 chevaux. L'année suivante, l'allemand Mercedes Benz dote sa 300SL d'une suralimentation par injection mécanique (inventée par Bosch).

1964-NSU-Prinz-moteur Wankel

L'espagnol Pegaso est le 1er à installer en série, en 1954, des ceintures de sécurité sur ses véhicules de tourisme...

Les 1ers freins à disque font leur apparition en 1955, sur la XK140 du britannique Jaguar...


Le 1er turbocompresseur est utilisé par Chevrolet, en 1961, sur sa Corvair, tandis qu'en 1964, la firme allemande NSU installe sur sa petite Prinz un moteur rotatif à pistons, inventé par Felix Wankel


Aprés une 1ère apparition aux 24 Heures du Mans 2 ans plus tôt, le phare à iode est utilisé en série sur les voitures de tourisme en 1964. En 1966, les britanniques Jensen et Ferguson s'allient pour produire le coupé Jensen FF, doté de 4 roues motrices et du 1er système d'antiblocage (mécanique) mis au point par Dunlop. L'injection électronique est utilisée pour la 1ère fois en 1967 par Volkswagen sur sa 411. 

En 1978, Bosch invente l'antiblocage électronique et Mercedes en équipe en série ses voitures de Classe S. Le japonais Honda innove en 1987 en commercialisant la Prélude qui est équipée de 4 roues directrices. En 1989, Opel présente l'Omega Lotus équipée d'une boite à 6 vitesses. Chevrolet fait de même avec la Corvette ZR1 mais l'américain est le seul des 2 à mettre en vente son véhicule.

Les innovations se multiplient ensuite, comme à l'infini, améliorant sans cesse la sécurité et le confort des automobilistes...