Le juge allemand Fritz Bauer, spécialiste de la traque des anciens nazis, reçoit un courrier d'un allemand résidant en Argentine qui affirme que l'ancien S.S. Adolf Eichmann, responsable de l'extermination des juifs pendant la 2nde guerre mondiale, se cache à Buenos Aires. Le juge Bauer en informe alors sa hiérarchie, laquelle ne manifeste qu'une indifférence polie à l'annonce de cette découverte...

Fritz Bauer

Pour ses dirigeants, l'Allemagne doit désormais tourner la page et oublier un passé facteur de division. Néanmoins, dans toutes les administrations, nombreux sont les anciens nazis qui demeurent à leur poste.

Dans la police notamment, leur réseau s'active à ralentir l'action du juge Fritz Bauer, "ce petit juif chasseur de nazis qui ferait mieux de s'estimer heureux d'avoir échappé aux camps !".

Le juge est d'ailleurs placé sous surveillance policière pour découvrir qui il recherche. Le sachant, le juge Bauer déploie mille ruses et part dans le plus grand secret en Israel.

Il y prend contact avec des responsables du Mossad, le service secret israélien. Bauer informe le Mossad de ce qu'il sait sur Eichmann mais les agents israéliens hésitent. Finalement, ils envoient une équipe en Argentine qui ramène Eichmann en Israel.

Fritz Bauer propose aussitôt au gouvernement allemand d'envoyer une demande d'extradition à Israel pour qu'Adolf Eichmann soit jugé en Allemagne. La demande est alors bloquée... au plus haut niveau. Au grand regret du juge Bauer, le procés d'Adolf Eichmann a donc lieu à Jérusalem, où il est exécuté le 31 mai 1962 sans avoir livré le nom des nazis qui, tout comme lui, ont participé à la "solution finale".