Les recherches universitaires des canadiens Harold Innis et Marshall Mac Luhan les conduisent l'un et l'autre à prédire pour le futur une révolution des modes de communication, laquelle provoquera une uniformisation de la pensée. Ils pensent que l'écrit va être détrônée par la radio, elle-même remplacée par la télévision... que l'invention d'ordinateurs miniaturisés jettera alors aux oubliettes du progrés.

1944-Harold Innis

Cette révolution commence en 1970 quand la société Intel met au point un microprocesseur capable de faire 60.000 opérations par seconde.

Puis, en 1972, les américains Robert Kahn et Vinton Cerf créent le Protocole TCP/IP (base de fonctionnement du futur réseau internet).

L'Altair, premier micro-ordinateur personnel, est commercialisé en 1975 et la société Microsoft Corporation voit le jour la même année.

Les firmes Philips et Sony inventent conjointement, en 1985, un support numérique amovible nommé CD-Rom qui permet de stocker du texte, des photos, du son ou de la vidéo.

Puis, en 1989, le chercheur américain Tim Berners-Lee conçoit un "ensemble de liens hypertextes" qui permet de "naviguer" à travers le monde : une incroyable "toile d'araignée mondiale".

Microsoft flaire alors un marché potentiel et, en 1995, lance son logiciel Windows 95.

Puis Apple commercialise iPod, en 2001. Ce baladeur musical répand alors dans le monde entier la musique numérique.

A la fin du 20ème siècle, le nombre mondial d'abonnés au téléphone mobile est désormais en passe de devancer celui du téléphone fixe. En ce qui concerne Harold Innis et Marshall Mac Luhan, il est incontestable que l'une au moins de leurs prédictions était juste... voire les deux.