Par le biais des 2 chaînes de télévision nationales, la flamande et la wallonne, le roi Baudoin I s'adresse à toute la Belgique chaque année au moment de Noël. S'exprimant aussi bien en français qu'en flamand, il évoque cette année-là les valeurs qui unissent tous le pays et parle longuement de "ceux qui souffrent en Belgique et dans le monde".

Bundesarchiv_B_145_Bild-F033756-0025,_Düsseldorf,_Staatsbesuch_König_von_Belgien

Les belges perçoivent la grande sincérité des propos royaux, qu'ils écoutent alors en famille devant leur téléviseur.

Ils aiment profondément toute la famille royale et une grande partie d'entre eux se reconnaît dans ce qu'elle représente.

Lorsqu'a lieu le Concours musical international annuel, des millions de téléspectateurs guettent l'arrivée de la reine Fabiola dans la loge royale.

Mais le peuple belge apprend soudain le décès du roi Baudoin I. Il s'est produit le 31 juillet après une crise cardiaque survenue pendant ses vacances en Espagne. Les obsèques ont lieu le 7 août, dans la cathédrale Saint-Michel à Bruxelles. Aprés la cérémonie mortuaire, le prince Albert de Liège deviendra le nouveau souverain de Belgique sous le nom d'Albert II.