Dans la Sarre, l'unité d'artillerie de Stéphane Hessel attend "de pied ferme" l'arrivée de l'ennemi ! Mais elle reçoit l'ordre de battre en retraite avant d'avoir vu le moindre soldat allemand ! Comme beaucoup d'autres, Hessel est alors fait prisonnier. Mais il parvient à s'évader et à rallier le Portugal avant d'atteindre Londres où il rejoint le général de Gaulle et les premiers combattants de la France libre

Etant né à Berlin, les services secrets britanniques se méfient de lui et l'interrogent longuement avant de lui permettre d'intégrer les troupes françaises stationnées en Angleterre. Il reçoit ensuite une formation de pilote, au camp d'entrainement de Camberly, mais n'aura pas le temps de renforcer les effectifs de l'escadrille Lorraine car il est convoqué par le BCRA, les services secrets de la France libre... 

Stéphane Hessel-1917-2013

Il a été choisi pour répartir des postes de radio, fournis par les britanniques, entre les différents groupes de résistants français.

Parachuté en France, Stéphane Hessel rejoint Paris et commence sa mission. Malheureusement, la Gestapo parvient à l'arrêter.

Il est alors torturé, avant d'être provisoirement interné dans le camp de concentration de Buchenwald, puis dans celui de Dora

Aprés la défaite de l'Allemagne, Stéphane Hessel participe à l'élaboration du programme social de la nouvelle société française en tant que "revenant des camps de concentration nazi". Il affirme alors sa grande résolution à voir l'Europe vivre désormais de manière durable dans cette paix retrouvée.