A la suite de l'assassinat en 1901 du président Mac Kinley, le vice-président Théodore Roosevelt assure l'intérim de la présidence des USA. En 1902, à la fin d'une partie de chasse, Roosevelt (que ses amis appellent Teddy) est bredouille. Les chasseurs attachent alors un ourson blessé à un arbre et lui propose de l'achever. Roosevelt refuse et demande que soient abrègées les souffrances de l'animal...

1902-dessin de Clifford Berryman


Le 16 novembre, le journal The Washington Post publie en 1ère page un dessin réalisé par Clifford Berryman qui caricature cet évènement. Le titre de l'article qui accompagne l'illustration est "L'ours de Teddy" (Teddy's bear).


Le lendemain, la presse américaine ne parle plus que de cet "ours de Teddy". Morris Michtom, un fabricant de jouets, a alors l'idée de fabriquer une poupée en peluche en forme d'ourson...

Morris Michtom demande ensuite au président Théodore Roosevelt de l'autoriser à nommer sa poupée "Teddy's Bear". Le nounours de Michtom ayant une bouille sympathique, Roosevelt donne sans problème son accord.

Morris Michtom et son frère fondent en 1903 la Ideal Novelty and Toy Company qui va ensuite fabriquer en série des oursons en peluche pour les jeunes enfants américains.

Elu sans problème en 1904, "Teddy" Roosevelt met en place une politique étrangère musclée et simple : les USA s'octroient désormais le droit d'intervenir dans tous les pays du monde où les intérets américains sont menacés. De son côté, la  Ideal Novelty and Toy Company continue de fabriquer à tour de bras des "Teddy's Bears"... qu'elle va vendre dans le monde entier jusqu'en 1997.