Joe Cocker quitte l'école de plomberie où ses parents l'ont inscrit et fonde le groupe de blues The Avengers en 1960. Ils parviennent à passer en 1ère partie des Rolling Stones et jouent des morceaux de Ray Charles que Joe Cocker imite à la perfection. Decca leur fait alors enregistrer un 45 tours mais il ne se vend pas. Puis, en 1967, le groupe enregistre Marjorine et entre enfin à la 41ème place du hit-parade anglais...

Joe Cocker

Joe Cocker change son groupe et, en compagnie de Jimmy Page et de Keith Moon, il enregistre un 33 tours qui le fait connaître aux USA.

Pour l'été 1970, son manager organise une grande tournée à travers les Etats-Unis qu'il nomme "Joe Cocker with the Mad Dogs and Englishmen".

Le groupe comprend désormais plus de 20 musiciens, dirigés par le chef d'orchestre Leon Russel

Epuisé par cette interminable tournée, Cocker se réfugie dans l'alcool et la drogue.

Puis il s'achète un ranch dans le Colorado et, en compagnie de son épouse, y passe paisiblement tout son temps.

Aprés 2 ans d'absence, Joe Cocker décide de remonter sur scène en 1972 : il participe au Great Western Festival de Lincoln et fait une grande tournée aux USA en avril. Mais, il se remet à consommer de l'alcool et est régulièrement ivre sur scène où, incapable de chanter, ses concerts tournent au désastre. 

Le manager de Tina Turner accepte de le reprendre en main et parvient à le sevrer. Joe Cocker est de nouveau apprécié pour son talent et il parvient à enchaîner sans problèmes les concerts et les disques. Mais, désormais atteint d'un cancer, il choisit de passer ses derniers jours auprès de son épouse, dans leur ranch américain, où il finira par mourir en 2014.