Un arrêt de la Cour suprême des USA juge depuis le 17 mai 1954 que la ségrégation scolaire est illégale à compter de ce jour. Neuf jeunes noirs sont alors choisis afin d'être les 1ers à être scolarisés dans un lycée réservé aux blancs, à Little Rock, dans l'Arkansas. Le 4 septembre 1957, Elisabeth Eckford (une des 9 noirs) se présente seule à l'entrée du lycée...

1957-Orval Faubus-gouverneur de l Arkansas

Les 8 autres, qui ont prévu de s'y rendre en groupe, n'ont pas pu la contacter car elle n'a pas le téléphone. 

La jeune fille affronte donc seule les insultes d'une foule blanche venue crier son hostilité. Mais elle tient bon et continue d'avancer...


Jusqu'à ce qu'elle se retrouve face aux soldats de la Garde nationale à qui Orval Faubus, le gouverneur de l'Arkansas a ordonné d'interdire l'entrée du lycée aux noirs.


Aucun d'entre eux ne pourra donc passer le seuil de l'établissement scolaire de Little Rock

Toutefois, le 25 septembre, le président Dwight David Eisenhower affirme que la loi sera appliquée sur tout le territoire des USA et les 9 adolescents noirs font alors leur rentrée scolaire à Little Rock sous la haute protection de l'armée américaine.

Cependant, dés que l'armée se retire, les 9 noirs commencent à endurer un calvaire quotidien, fait d'humiliations, d'insultes, de crachats et d'agressions physiques. En 1964, les Etats-Unis décrètent que toutes les discriminations raciales sont désormais illégales. En 1998, soit 41 ans aprés le début de leur scolarité, les 9 noirs de Little Rock reçoivent la médaille d'or du Congrés en dédommagement de la peine qu'ils ont endurée.