A la fin du 19ème siècle, l'américain Frank Shuman invente (entre autres choses) un système d'automatisation des barrières de passage à niveau des trains. Mais ce qui lui permet de faire fortune est l'invention du verre armé. Cette fortune lui permet de poursuivre ses recherches sur un moteur à vapeur à énergie solaire, qu'il finalise en 1907. Il finance alors la construction de la 1ère centrale du monde à Maadi, en Egypte...

Frank ShumanDes paraboles solaires y chauffent un tube rempli d'eau qui se transforme en vapeur : cette dernière actionne un moteur à vapeur d'environ 60 CV qui permet de pomper plus de 22.000 litres d'eau à la minute dans le fleuve Nil...

Une eau avec laquelle toutes les terres agricoles avoisinantes sont irriguées gratuitement ! En 1913, des industriels britanniques et allemands se disent prêts à acheter à Shuman le brevet de cette machine qui fonctionne avec une énergie gratuite !

Mais la guerre, qui éclate en 1914, les détourne de l'invention fabuleuse de Frank Shuman. Ce dernier décède en Pennsylvanie en 1918 et la découverte, dans les années 1930, d'abondants gisements de pétrole fait alors fortement chuter le prix de "l'or noir"... 

L'idée d'utiliser l'énergie du soleil pour faire fonctionner des machines tombe donc dans l'oubli et l'usage du pétrole se répand sur la planéte. Mais, en 1974, le monde connait un 1er choc pétrolier...

L'énergie solaire thermique à concentration intéresse de nouveau les chercheurs. Puis, en 2008, les photographes Christina Hemauer et Roman Keller découvrent et mettent à l'honneur l'existence de cette usine...

Construite en 1912, avec moins de malchance, elle aurait pu faire basculer l'industrie mondiale dans l'ère de l'énergie solaire et aurait ainsi, peut-être, pu éviter à notre civilisation de déclencher les dangereux dérèglements climatiques qui nous menacent désormais...

1913-centrale solaire de Frank Shuman