1900-distributeur suisse de chocolatA la fin du 19ème siècle, l'industriel français Henri Schloesing reprend l'idée des inventeurs allemands Franz et Ludwig Stollwerck et du suisse Théodore Bergman...

Il réalise ainsi un Distributeur Automatique de Boissons (bières fraîches, bouteilles de vin ou café chaud) qu'il met en service à l'Exposition Universelle de Paris.

Le succès est tel que Schloesing va ensuite pouvoir inonder sans risque toute la France avec ses machines en libre-service.


Dans la foulée, d'autres mettent au point, un peu partout dans le monde, des distributeurs de chocolat, de chambres à air de vélo ou d'appats vivants pour la pêche et, dans les bistrots, des distributeurs de cacahuètes envahissent les comptoirs.


En Angleterre et en Espagne, des distributeurs de cigarettes sont installés à chaque coin de rue (où leur carrière se poursuivra sans interruption pendant tout le 20ème siècle).

Pendant la seconde guerre mondiale, pour éviter la propagation des maladies sexuelles, des distributeurs de préservatifs sont installés dans les camps militaires américains et, par la suite, aux abords des pharmacies.

En 1967, à Londres, John Shepherd Barron invente un distributeur de billets de 10 livres sterling.

Le tout premier est installé le 27 juin : pour l'utiliser, il faut y insérer une carte bancaire en carton et composer ensuite un code à 4 chiffres...

Quelques jours plus tard, une machine assez semblable est mise en service en Suède sous le nom de Bankamat.

Par la suite, d'autres cerveaux fertiles créent des distributeurs libre-service d'oeufs frais, de frites, de pizzas ou de pains cuits à la demande, d'huitres (non ouvertes !) et de toutes sortes de plats chauds, sans parler des distributeurs de cassettes vidéos ou de DVD à louer... ainsi que des rarissimes distributeurs de voitures neuves !